Association Nationale de Soutien aux Séropositifs et malades du Sida

Année de création
2013

Adresse géographique
Siège ANSS et Centre TURIHO
Quartier Kigobe Nord, Avenue des Etats-Unis N° 88
B.P.: 4152

Téléphone
Tél: (257) 22 215977
Fax: (257) 22 249803

Courriel
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site web
www.anssburundi.bi

L’Association Nationale de Soutien aux Séropositifs et malades du sida, « ANSS » en sigle, a été créée en 1993 par un groupe de personnes qui avaient pour but de défendre les droits des personnes infectées et/ou affectées par le VIH/SIDA. Elle a été agréée par l’ordonnance ministérielle n° 205.01/184 du 04 octobre 1993.

L’ANSS fut la première structure à assurer une prise en charge globale des PVVIH y compris leur mise sous traitement antirétroviral (ARV) au Burundi. Elle a aussi été la première à mettre en place une éducation thérapeutique du patient à travers la cellule d’observance.

L’ANSS a comme mission la promotion de la prévention de la transmission du VIH/SIDA et améliorer le bien être des personnes infectées et/ou affectées par le VIH/SIDA. C’est ainsi qu’elle assure une prise en charge globale et familiale des personnes infectées et/ou affectées par le VIH, les personnes en situation d’handicap et les homosexuels depuis 2009 dans ses activités quotidiennes.

La mission de l’ANSS se réalise à travers les objectifs suivants :

  1. Défendre les droits des personnes infectées et/ou affectées par le VIH/SIDA et en particulier mener une lutte contre leur stigmatisation et leur discrimination ;
  2. Renforcer la prévention et promouvoir les comportements minimisant les risques de transmission du VIH/SIDA à travers notamment le dépistage volontaire et les activités de sensibilisation par les témoignages
  3. Plaider pour un accès universel aux traitements et aux soins ;
  4. Susciter l’entraide et la solidarité entre les membres ;
  5. Promouvoir la concertation entre acteurs dans la lutte contre le SIDA pour renforcer leurs capacités de prise en charge globale de qualité et favoriser la disponibilité de cette prise en charge ;
  6. Faciliter l’implication des personnes vivant avec le VIH/SIDA dans leur prise en charge ;
  7. Identifier les groupes vulnérables (orphelins, autres enfants et adolescents vulnérables, détenus, handicapés, etc.) et mettre en place des réponses adaptées ;
  8. Capitaliser et valoriser les bonnes pratiques.

 

 

 

 

© Plateforme francophone 2016 , Tous droits réservés

Souscrire à la newsletter